Ma pédagogie


Eugenia

Eugenia

Ma pédagogie est basée sur l'essentiel, et non pas sur les détails. Ce n'est pas que les détails ne m'intéressent pas, au contraire, ils m’obsèdent. Mais, ce qui m'intéresse le plus est le geste essentiel, primaire, ce qui fait que tous les détails s'ordonnent d’eux-mêmes. Ce qui m'intéresse le plus est la genèse du tango. Les INTENTIONS qui ont fait que je puisse voir cette danse magnifique dansée par mes ancêtres.

Cela fait maintenant 22 ans que je donne cours, et je ne suis pas vieille, mais c'est déjà plus que la moitié de ma vie. Pourtant je ne sais pas encore répondre à la question : est-ce qu'on peut ENSEIGNER le tango? Est-ce qu'on ENSEIGNE quelque chose?

Non. Je ne crois pas qu'on puisse enseigner quoi que ce soit. Je crois fermement au potentiel d'apprentissage de tous mes élèves. Je crois que nous sommes tous de grands danseurs endormis.

Je facilite des informations et des outils. Surtout, je regarde avec bienveillance pour enlever les barrages créés par des croyances qui mystifient la danse et la rendent inaccessible. Je suis forte en technique, mais je n'oublie jamais que le tango est une danse essentiellement POPULAIRE. J'adore cette danse et si elle n'est plus populaire le TANGO est mort. Je n'oublie pas que le tango est une danse à terre, une danse d' ABRAZO et d'improvisation.

Cela est ma lutte quotidienne. Je dois cela à PETACA, à LEO, al BOMBERO et à autant d'autres visages sans nom.

De mon pays j'ai apporté dans ma valise son plus grand trésor: sa culture. Il ne dépassait pas les 20 kg réglementaires, mais qu'est-ce qu'elle pèse lourd dans mon coeur.

Donc, pour sentir que je ne l'ai pas volé ce trésor, je me dis que je le garde, je le sème et je m'assure de sa continuité.

Puis pour alléger mon coeur, j’apporte légèreté à la vie des autres en leur éveillant le TANGO.